Une mousse pour papa, une mousse pour bibi

Rien ne t’empêche de lui offrir une montre connectée, un voyage à Malte ou un nouveau barbecue. À côté de ça, prendre une bière ensemble, bavarder ou ne rien dire côte à côte, ce sera le petit plus de la fête des pères cette année.
Préférez les bars qui présentent une ardoise de bières changeante et la laisser choisir vos breuvages du jour. Quelques lieux où j’aime poser le coude au comptoir (pour être plus proche des becs) : L’Express de Lyon pour l’ambiance rade de gare avec un large choix de bières de tous les coins du monde. Le Hoppy Corner pour le service et mention spéciale pour les frites maison. Les Trois 8 parce que tout est à l’arrache sauf le choix des bières donc forcément attachant. Autrement, côté table, le Triangle brasse des bières maison et propose une cuisine qui te dit entrée/plat/dessert obligés. Paname Brewing Company pour la vue sur le canal, sisi c’est vraiment chouette. Kiez pour les bières allemandes et la jolie cour ombragée sans passants qui trébuchent sur tes tibias quand tu as absolument besoin d’une terrasse à Paris.

En rab, offrir au paternel une bouteille d’une brasserie de sa région natale, voir carte des brasseries du projet amertume, ou du lieu où vous aviez passé de super vacances en 1999. Sinon, simplement faire confiance à ton/ta caviste parce que le/la pauvre il/elle ne peut pas avoir tout ce que tu auras déniché sur Ratebeer. « Caviste bières, ah ouais c’est marrant ça existe vraiment ? » (entendu pour de vrai). C’est comme avec le médecin traitant, tu ne sauras jamais si c’est le/la meilleur/e et tu t’en contrecarres, parce que tu lui as fait confiance une fois et tu ne l’as pas regretté. « Une bière c’est cheap, du vin c’est mieux (genre plus noble) » ? Olala mais vive la diversité et la détente, si tu veux vraiment craquer le slip de ta carte bleue tu peux flamber avec un Mathusalem de Chimay Grande Réserve à 140€, mais bon, 6L de bières dans ton sac à dos c’est pas pratique. Et si ton/ta caviste est pro, il/elle ne te vendra pas ce truc sans être sûr/e que tu saches bien ce que c’est. Chaque cave a son caractère et son identité, Beers & Records et son ambiance (très) musicale, Bootlegger et sa patronne passionnée, La Cave à Bulles et les brasseurs amateurs qui ne sont jamais bien loin.

Enfin, antisèche de conversation au cas où ta dernière discussion en tête à tête avec ton père concernait l’adolescence et la contraception :
IPA c’est pas pour tu Iras Pisser Après, dixit Une bière et Jivay. On dit UN Orval, chanson à l’appui. Si tu en as vraiment besoin, animation sur le processus de fabrication de la bière artisanale en 2 minutes.

Pssitt : mes adresses sont parisiano-centrées parce que voilà, mais Gougueul il connaît pas mal les bars à bière de ta ville, n’hésite pas à lui demander.